Isabelle Boulay

Isabelle Boulay - Fallait Pas

rate me

Y a de drôles de canards

Qui se lissent les ailes

Sur des étangs bizarres

Où l'on tire des ficelles

Toi tu portais la flamme

Au cœur et ta richesse

On se fout de ton âme

Et on te joue aux fesses

Il fallait pas

Traîner dans ces eaux-là

Le monde est plein d'oiseaux comme ça

Qu'il faudrait mieux

Ne suivre que des yeux

Vaut mieux marcher que voler trop bas

Y a de drôles de géants

Pas plus gros que des choux

Mais qui semblent si grands

Quand on est à genoux

Et toi, tu es tombé

Au milieu de la danse

Ces gens là ne se penchent

Que pour prendre leur pied

Il fallait pas

Traîner dans ces eaux-là

Le monde est plein d'oiseaux comme ça

Qu'il faudrait mieux

Ne suivre que des yeux

Vaut mieux marcher que voler trop bas

Y a des drôles de serpents

Qui promènent leur froid

Dans le dos des enfants

Qui tremblent et qui y croient

Toi tu avais le chien, tu avais des idées

On t'a fait aboyer

Et marcher sur les mains

Il fallait pas

Traîner dans ces eaux-là

Le monde est plein d'oiseaux comme ça

Qu'il faudrait mieux

Ne suivre que des yeux

Vaut mieux marcher que voler trop bas

Get this song at:  amazon.com  sheetmusicplus.com

Share your thoughts

0 Comments found