Helene Segara

Helene Segara - Douce

rate me

Douces lampes ses yeux, douces lueurs qui veillent

Sur le cours enchanté des mois et des saisons

Douces ses mains, sa voix qui me dit des merveilles

Et douce sa présence au coeur de ma maison.

Douces les nuits d'hiver et douces les averses

Qui viennent repeupler la terre du jardin

Douces nos promenades, nos chemins de traverse

Douces les heures bleues du soir jusqu'au matin.

Doux... Doux... doucement

Malgré le monde et ses tourments

Tout doux...

A l'abri du vent ....

Douce l'éternité qui coule des fontaines

Au printemps quand le vent dissipe les brouillards

Douce la porte ouverte à l'ombre du grand chêne

Et douce son odeur dans la soie d'un foulard.

Douce la nuit d'été qui bleuit ses paupières

Et douce sa chaleur endormie dans le noir,

Douce la certitude amicale des pierres,

Et l'ombre d'un oiseau sur l'épaule du soir.

Doux... doux... doucement

Malgré le monde et ses tourments

Tout doux... à l'abri du vent.

Doux... doucement

Malgré le monde qui nous ment

Tout doux... à l'abri du temps.

Doucement.

Get this song at:  amazon.com  sheetmusicplus.com

Share your thoughts

0 Comments found