Serge Reggiani

Serge Reggiani - L'Arabe

rate me

Je t'ai trouvé dans le sable,

T'étais au bout du rouleau

J'allais quand même pas, l'Arabe,

Passer sans te donner d'eau

T'es bien le premier Arabe

A qui j'ai donné de l'eau

Quitte à faire la route

Sous ce soleil-là,

Après tout

Fini le roumi

Et fini le crouia

On est deux pauvres croûtes

Dans le Sahara

Dans quatre ou cinq lunes

La ville jaillira, jaillira !

Derrière la dune

Que tu vois là-bas,

Derrière la dune

Que tu vois là-bas

On a marché dans le sable,

Deux jours sans se dire un mot

Mais quand j'ai flanché, l'Arabe,

Tu m'as porté sur ton dos

T'es bien le premier Arabe

Qui me porte sur son dos

Harassés de tempête

On s'est écroulés, épuisés

Et là, comme deux bêtes,

On s'est enroulés

Dans la même veste

Sous le vent glacé

Regarde l'Arabe

Bon dieu, pince-moi, lève-toi

C'est elle, c'est la ville,

Debout fainéant,

Dans mes bras, l'Arabe !

Nous sommes vivants.

On est arrivés, l'Arabe,

L'amitié s'arrête ici,

On s'est séparés sans larmes

A peine adieu et merci

Mais tu as changé, l'Arabe,

Quelque chose dans ma vie.

Get this song at:  amazon.com  sheetmusicplus.com

Share your thoughts

0 Comments found