Serge Reggiani

Serge Reggiani - Hôtel Des Voyageurs

rate me

Sur la chaise une robe

Rouge

Sur la vitre les arbres d'octobre

Bougent

Comme au cinéma le décor

Ressemble au drame que l'on joue

Une couleur vient sur ton corps

Le jour se lève sur ta joue

Je te regarde endormie

Comme il fait beau sur toi

Qui ne veux plus être à moi

Ma femme mon ennemie

Hôtel des voyageurs

Chambre cent-treize

Vue sur jardin

Et tous les soirs Monsieur Machin

Nous joue sa Polonaise

Hôtel des voyageurs

Pour t'attendrir

Ça t'a fait rire

Comme nos amours les fleurs du mur

Ont perdu leur doré

Le vent jette une abeille

Morte

Je voudrais que le vent de la veille

Sorte

Qui a laissé dans cette chambre

Des mots qui n'allaient plus ensemble…

Au cinéma quand sont doublés

Des amants dans un champ de blé

Ils sont aussi ridicules

Que nous sous la pendule

Lorsque je t'ai demandé

De ne pas m'abandonner

Hôtel des voyageurs

Chambre cent-treize

Vue sur jardin

Et tous les soirs Monsieur Machin

Nous joue sa Polonaise

Hôtel des voyageurs

Pour t'attendrir

Ça t'a fait rire

Ce sont nos dernières vacances

Avant l'indifférence

La comédie finit

Là

Ils restent ensemble et l'on n'applaudit

Pas

Comme au cinéma les acteurs

Rentrent chez eux même quand ils meurent

Les fleurs du mur et nos amours

Tiennent malgré les déchirures

Et quand tu fais ta valise

Tu y mets mes chemises

Nous n'arriverons jamais

À nous quitter sur un quai

Hôtel des voyageurs

Où nos adieux

Même les plus tristes

Ressemblent à des saluts d'artiste

À des saluts d'artiste

Hôtel des voyageurs

Chambre cent-treize

Vue sur jardin

Et tous les soirs Monsieur Machin

Qui joue sa Polonaise.

Get this song at:  amazon.com  sheetmusicplus.com

Share your thoughts

0 Comments found