Oldelaf Et Monsieur D

Oldelaf Et Monsieur D - Confessions Intimes

rate me

Il est vrai que je n'ai pas La coiffure de Mike Brant, je le conçois ; Moi, j'ai celle de Zidane, l'idole Sauf que je joue pas comme lui au football… Moi, je joue plutôt comme Mike Brant Je sais même pas pourquoi j'm'en vante Peut-être car ce soir je veux A toi public faire mes aveux C'est dur de se voir dans l'miroir Surtout quand on est dans le noir Et je conchie ces oripeaux Et Pascal Obispo Moi, j'habite dans le quinzième Loin des cités HLM ; Près de chez moi, c'est bien pratique, Y'a un Franprix très sympathique ; J'y achète tout plein de denrées Car moi c'que j'aime c'est cuisiner… Pourquoi je vous dis ça, c'est fou ! Mes confessions, je vous les voue… Au refrain Au delà de tout, acceptons nos différences : Qu'importe leur avis, dénigrons la dénigrance Le chemin du respect est pavé de certitudes, Ne rate pas ton arrêt dans le bus des habitudes… Et aujourd'hui qu'on est au dimanche de tes désirs As-tu pensé à prendre ta carte orange de l'avenir ? Et plutôt que douter Veux-tou pas dou café ? C'est dur de se voir dans l'miroir Surtout quand on est dans le noir… J'ai vu Florent dans le métro Et Pascal au bistro A boire que des mensonges futiles Je commence à perdre / « le fil » Dans ce monde aux allures affables Qui cache un destin impla / « câble » Tu as tout dit mon frère, c'est vrai Oui, j'ai tout dit car j'étouffais Laissez se gonfler vos passions J'préfèr'rais qu'ce soient mes poumons…

Get this song at:  amazon.com  sheetmusicplus.com

Share your thoughts

0 Comments found