Nilda Fernandez

Nilda Fernandez - Ta Dernière Femme

rate me

Si tu rencontres la femme qui te transformera

Qui fera voler ton crâne en trois cent millions d'éclats

Dis-lui qu'elle me téléphone, dis-lui qu'elle me trouvera

Couché dans la peau de personne, je te raconte pas

Si tu retrouves la trace par montagnes et déserts

De ses chevilles de glace qui assoifferaient la mer

Dis-lui que je m'abandonne, dis-lui que j'ai rien d'autre à faire

Que de m'asseoir près du téléphone, je dis ça en l'air

Si tu rencontres la femme qui voudra t'enfermer

Dans un cachot sans larmes beau comme la vérité

Dis-lui que je la méprise, qu'elle me dégoûte à pleurer

Qu'elle finisse par lâcher sa prise, pour m'oublier.

Si tu arrives à la porte qu'elle te fera passer

En esquivant l'effort de ton dernier baiser

Dis-lui que je la méprise, qu'elle me dégoûte à pleurer

Dis-lui qu'elle me soit soumise, dis-lui qu'elle peut m'accorder

Le pardon qui nous éternise, je l'ai pas volé.

Get this song at:  amazon.com  sheetmusicplus.com

Share your thoughts

0 Comments found