L Algerino

L Algerino - Force Et Honneur

rate me

<b>Force Et Honneur</b> by <i>L'Algerino</i><br />

Je m'appelle Salim et j'ai 21 ans

Avec force et honneur je roule sur la route de la vie sur un fauteuil roulant

Souvent les gens me regardent étrangement

J'ai longtemps cru malheureusement que leur jugement est important

Je m'appelle Salim et j'ai 21 ans,

Sorti du ventre de ma mère à environ 6 mois et demi, prématurément

Dès la naissance, une épreuve se met en scène

J'ai à peine vu le jour et je souffre déjà de manque d'oxygène

Erreur médicale ou destin pré-écrit

En tout cas les médecins parlent d'une totale paralysie

Réalité implacable, dur d'accepter ce que je suis

Je recherche un coupable, enfin, parce qu'il en est ainsi

Quand t'es petit tu demandes pourquoi c'est tombé sur moi,

Pourquoi moi, pourquoi la vie me foudroie

Tant de questions sans réponses mais l'évidence est là

Je ne marcherai sûrement jamais dans ce monde-là

Mais parents souffrent immensément en silence

Tant de cachets, mais dans leurs yeux de la tristesse, de l'impuissance

Malheureux de me voir marié à un fauteuil roulant, quand j'y repense

Les voir malheureux c'est peut-être ma plus grande souffrance

Je leur dois tout, tant de sacrifices

Ils ont batti leur vie autour de l'handicap de leur fils

J'ai l'impression d'être un toit pour eux, ils sont tout pour moi

Ils m'ont gardé avec eux, refusé de me mettre dans un internat

Mon quotidien c'est des journées interminables, passées devant la télé

Des heures à gamberger à se demander qui voudra bien m'emmener pour aller chier

Ou qui m'aidera à faire des choses simples, comme boire ou manger

M'habiller, me déshabiller, même dans la nudité je suis toujours accompagné, je n'ai pas de jardin secret

Les miens sont solidaires,

Je fais mes épreuves en solitaire,

Besoin de moments de solitude

La dépendance à l'autre me tue

Ce qui me tue le plus c'est la façon dont on me regarde

Le miroir de la vie c'est les gens et l'image qu'ils me renvoient

Celle de Salim l'handicapé qui fait de la peine

S'ils savaient comme je déteste ce regard emprein de peine

Refrain :

Je m'appelle Salim et j'ai 21 ans

Avec force et honneur je roule sur les routes de la vie sur un fauteuil roulant

Souvent les gens me regardent étrangement

J'ai longtemps cru malheureusement que leur jugement est important ((x2))

Dieu m'a doté d'un handicap si je puis dire

M'a donné aussi la force inébranlable de vouloir construire

Fonder un foyer, me marier comme une personne valide

Voyez mon handicap n'est pas une fatalité

Les yeux vers le ciel je rêve d'aimer, d'être aimé,

Mais on ne me voit jamais comme un petit ami potentiel

Pas grave l'espoir fait vivre et le rêve le fait durer

Impossible et jamais, des mots que je ne prononce jamais.

J'ai aimé une fille je l'ai dit à personne même pas à elle,

J'ai pas voulu lui faire porter le poids de ma personne

Ma puce, si tu te reconnais je t'aime,

Je compte plus les fois où tu m'as fait oublier mon handicap et mes problèmes

Je t'inviterais bien à me suivre, viens avec moi, affronter la vie

Ses épreuves et ses péripéties

En plus, regarde le bon côté des choses beauté

J'aurais d'énormes difficultés à te tromper

Fermons nos yeux, laissons nos cœurs dialoguer

Au delà des apparences j'ai tant d'amour à te donner

Si par malheur tu les ouvrais, c'est que tu ne m'étais pas destinée

En aucun cas je t'en voudrais

Sachez, cette chanson n'est pas des larmes, rangez vos mouchoirs

Cette chanson n'est pas des larmes, je relate juste des faits

Je relate ce que je suis

Mon but, c'est que vous m'acceptiez comme je suis

Refrain :

Je m'appelle Salim et j'ai 21 ans

Avec force et honneur je roule sur les routes de la vie sur un fauteuil roulant

Souvent les gens me regardent étrangement

J'ai longtemps cru malheureusement que leur jugement est important ((x2))

(Grazie a Shaygan per questo testo)

Get this song at:  amazon.com  sheetmusicplus.com

Share your thoughts

0 Comments found