Korange - deux terres Lyrics

deux terres by Korange
De ma planète imaginaire
Je peux voir ton monde à l'envers
Même si j'y traîne comme par mystère
Je vis à des années-lumière
Et même si
J'te connais sous toutes tes coutures
De fil en aiguille je mesure
L'avancée de notre état d'usure
Sensible aux changements d'atmosphère
J'ai survolé nos hémisphères
C'est quand je m'éloigne que je manque d'air
L'air qu'on nous donne
L'air qu'on nous prête
L'air qu'on n'a pas
L'air à la fête
Pas l'air content
L'air qu'on peut
L'air un peu vert

Deux terres ... Deux terres ...

Sur ce vieil arbre un peu perché
J'ai bien du mal à décoder
Tes signaux qui partent enfumés
Sur des canaux additionnés
Et même si
Tu lis en moi comme dans un livre
Certains passages dont tu te prives
Ne se déchiffrent qu'en cursive
On a beau en tourner des pages
Cent fois recommencer l'ouvrage
On ne voit pas les mêmes images
L'air qu'on se donne
Et l'ère comprend
L'air qu'on n'a pas
L'air au courant
De l'air du temps
Ces courants
Qui tendent vers ...

Deux terres...

Pas l'air à la fête
Pas l'air comptant
L'air qu'on veut
Nous mettre au vert ...

Deux terres ...


(c) Michaël Schouffler
 

Share your thoughts

Comment :
Rating :
comment

(Maximum characters: 100)
You have characters left.