B.B. Brunes - Sixty-Eight Lyrics

Devant tes yeux bleu foncé, je n'aurais jamais dû pleurer
Car devant deux défoncés les gens ne savent, savent pas s'arrêter
Je me réveille en sursaut et ne pourrai jamais, jamais oublier
Que par ici, les gens crevaient et par-dessus, les gens crachaient

Comme en sixty-hate, songs called rock'n'roll
Baby drives in the 68's, songs called rock and roll
Baby drives in the sixties.

C'est tellement mieux les yeux fermés
Mais quand te mettras-tu à jouer ?
Jouer, jouer à faire crier les mots qui fâchent, les mots démodés
Pourquoi, depuis soixante-dix-sept
De pauvres hommes traînent-ils dans la rue ?
Sex, latex and rock'n'roll : ne rentre pas trop tard non plus.

Comme en sixty-hate, songs called rock'n'roll
Baby drives in the 68's, songs called rock and roll
Baby drives in the sixties-hate's, suck it rock and roll

But you win, you win, you win, you win
They've stolen my beautiful, they've stolen my beautiful
They've stolen my beautiful to me
Comme en 68's, comme en sixty-hate.
 

Share your thoughts

Comment :
Rating :
comment

(Maximum characters: 100)
You have characters left.